Comment connecter plusieurs solutions SaaS entre elles ?

Conseils d’experts
Marjory
Partager sur:

L’adoption croissante de solutions SaaS en entreprise pose nécessairement la question de l’interconnexion entre ces solutions. Pour être réellement efficientes, ces solutions SaaS ont en effet besoin de partager des données. Alors, comment assurer l’interopérabilité de logiciels en mode SaaS, de façon pérenne, sans avoir à intervenir manuellement et sans dépenser des sommes astronomiques ? Et comment réussir l’intégration de solutions extérieures avec son SI ?

De l’API au web-service, en passant par le recours à un connecteur ou à une plateforme iPaaS, il existe plusieurs façons de connecter plusieurs solutions SaaS entre elles, plus ou moins avantageuses. Nous vous proposons de les passer en revue.

 

Interconnexion de logiciels via API : une méthode sur mesure

La façon la plus directe et la plus configurable pour connecter deux logiciels entre eux, c’est l’API, interface de programmation d’application. Chaque logiciel a une API qui permet à ces deux applications de communiquer avec les mêmes standards. Il faut développer une connexion, dont le rôle est taillé sur mesure pour faire communiquer ces deux applications SaaS entre elles.

Cette manière de procéder a l’avantage d’être flexible. On crée une solution sur mesure, qui permettra non seulement de connecter les logiciels, mais aussi de s’adapter aux formats et aux méthodes de l’organisation. Elle présente également l’intérêt d’être polyvalente, puisque le sur-mesure permet de connecter n’importe quels logiciels entre eux et de maîtriser l’input et l’output.

Néanmoins, lorsque les connexions se multiplient, cette solution perd en viabilité. Les API s’accumulent et le temps passé à entretenir chacune d’elle croît de manière exponentielle. Chaque API nécessite d’être sécurisée pour éviter de laisser ouverte une porte dérobée vers les bases de données et le système d’information de l’organisation. C’est une complication supplémentaire lorsque les API deviennent nombreuses.

Enfin, certains progiciels proposent encore peu ou pas d’API, ce qui limite l’interaction avec certaines solutions.

 

Interconnexion de logiciels via web-services : une méthode simple

Autre méthode pour lier deux SaaS : les web services. Par exemple Zapier, un web service qui permet de connecter entre elles de nombreuses applications web, généralement à des fins de productivité personnelle.

Ce type de solution existe également au niveau professionnel. Un service web se charge de l’interconnexion des logiciels d’une organisation. Il s’agit d’une solution assez proche du développement interne d’API mais ayant quelques différences : 

  • La gestion des API est outsourcée
  • Les connexions sont plus rapides et plus simples, mais potentiellement plus standards
  • Le niveau de configuration et de customisation est plus faible qu’avec les API
  • La sécurité des données dépend de la qualité du web-service employé

Il y a donc un gain de temps au niveau de l’implémentation et de l’entretien des connexions entre logiciels, au prix d’une perte d’agilité et d’une sécurité outsourcée.

 

Connecter des solutions SaaS grâce à un connecteur : une fausse bonne idée

Si l’on fait encore un pas en direction de la simplicité, on retrouve les connecteurs intégrés aux logiciels. La plupart des solutions SaaS proposent en effet des connecteurs directement sur leur interface, pouvant se connecter à un ou plusieurs types d’applications et envoyer un certain nombre de données, à la manière d’un Salesforce.

Ces connecteurs permettent de relier très rapidement plusieurs solutions entre elles. La solution est prête à l’emploi et ne nécessitera que très peu de mise en place. Cependant, cette approche a ses limites.

 

Recourir aux connecteurs de base proposés par le logiciel

Si ces solutions sont les plus simples, car déjà prévues par le développeur du logiciel, elles possèdent quelques inconvénients critiques. Tout d’abord, vous n’avez pas la main sur les connexions possibles. Celles-ci dépendent du bon vouloir de l’éditeur. Une connexion peut ainsi se retrouver obsolète ou buguée sans que vous ne puissiez rien y faire.

Les connexions seront généralement limitées à un petit nombre d’autres applications, et le bon fonctionnement du connecteur sera tributaire de la coopération entre les deux entités. Encore une fois, vous n’avez aucun contrôle sur la durabilité de la solution. Sans parler de son ergonomie et de son adaptation à votre usage. Limités, ils ne permettront pas de répondre aux problématiques rencontrées dans le système d’information.

Faut-il dès lors abandonner complètement les connecteurs fournis dans les logiciels ? Pas forcément. Dans une optique de test et d’apprentissage, ces connecteurs peuvent se montrer très utiles. Ils peuvent montrer la voie à l’architecte système et orienter son travail.

Mais vous l’aurez compris, il est risqué de se reposer sur ce type de solution. Surtout lorsque votre organisation fait interagir un certain nombre d’applications web. Les connecteurs logiciels de base permettent d’assurer les délais de mise en place, mais ne sécurisent pas la partie robustesse et qualité.

 

Connecter des solutions SaaS grâce à une plateforme iPaaS  

La solution agile, en itération continue

Quelle solution permet de concilier simplicité et agilité, sans compromettre la sécurité et la polyvalence de votre système d’information ? Une plateforme iPaaS concilie le meilleur des solutions que nous avons rencontrées dans cet article : 

  • Le niveau de customisation d’une API maison
  • L’interface et l’efficacité d’un web service
  • La simplicité d’utilisation des connecteurs de base

Un iPaaS vous permet de prendre le contrôle sur vos architectures systèmes, sans en compromettre le fonctionnement, ni la sécurité.

Marjory vous permet d’interconnecter toutes les applications de votre organisation. Via une interface graphique intuitive, les connexions se font par un simple drag & drop où l’utilisateur choisit les applications à connecter  en low-code, de manière claire et rapide. Grâce à la technologie low code de Marjory, ces connexions peuvent être entièrement paramétrées vis-à-vis des besoins du système d’information et des utilisateurs. L’orchestration des données est alors simple à mettre en place et simple à gérer dans le temps. L’intégration des applications se fait sans contraintes et en peu de temps.

Marjory accélère et facilite le travail de vos équipes. Plus besoin de bricoler en permanence des solutions peu durables et complexes : Marjory vous offre l’agilité nécessaire pour créer la synergie nécessaire au bon fonctionnement de votre parc logiciel. Continuellement mis à jour, vos connecteurs le sont aussi, ce qui minimise d’autant le besoin de les entretenir.

Une fois toute votre architecture en place, un coup d’œil sur l’interface graphique permet de visualiser l’ensemble des connexions établies dans votre organisation. Chaque lien est paramétrable, l’ajout et le retrait de nouvelles applications sont simplifiés. Le tout, en un minimum de temps, et sans compromettre la sécurité de votre entreprise. 

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous !

Contactez-nous !

Contactez-nous si vous avez des questions sur notre produit, notre domaine d’expertise ou sur votre projet, en particulier si vous souhaitez bénéficier de l’avis d’un expert.

Vous pourriez aussi aimer

Marjory Éditeur de process

La manière la plus simple de construire vos workflows

Il n’est pas nécessaire d’être un développeur pour automatiser les processus.

Grâce à l’éditeur no-code de Marjory, tout le monde peut créer son workflow automatisé.

Contact

Renseignez vos coordonnées et nous vous contacterons rapidement.